Je vous sauverai tous / Emilie FRECHE

Posted in Galerie littéraire, L'homme et son rapport au monde with tags on février 16, 2018 by lepetitblumdelalitterature

Les journaux intimes d’une mère, d’un père et de leur fille de 17 ans s’entrecroisent pour nous raconter les racines d’un embrigadement.

 

« Clinique de l’Abbaye, Viry-Châtillon, le 15 octobre 2014

Seize années d’amour, de tendresse, d’écoute, d’enseignement, d’erreurs aussi sans doute, mais toujours cette volonté d’être là et de faire au mieux, et au final, ce grand vide, ce silence abyssal ? Je n’imaginais pas qu’on puisse être abandonné par son enfant. C’est pourtant ce que ma fille a fait. Oui, elle nous a abandonnés, sa mère et moi, et depuis quinze jours, nous voilà errants, orphelins d’elle, aux confins de la folie. Eléa n’avait pas dix-sept ans.

 

Juvisy-sur-Orge, le 17 novembre 2015

Ce qui me tuera, c’est la honte. C’est de voir et d’entendre partout des gens communier, et t’imaginer toi, te réjouissant de ce grand chagrin national. Comment assumer une honte pareille ? Pour une mère que je suis, c’est impossible. Je m’en vais donc, ma chérie. Je pars rejoindre ce pays du Levant qui compte l’Irak et la Syrie.

ET JE TE SAUVERAI, TOI. « 

Publicités

16 ans, 2 étés / Aimée FRIEDMAN

Posted in Galerie littéraire with tags on février 10, 2018 by lepetitblumdelalitterature

Summer est sur le point de quitter les États-Unis pour rejoindre son père en Provence le temps des vacances d’été. A l’aéroport, son téléphone sonne. Répondra ? Répondra pas ?

Deux possibilités, deux étés très différents. Et pourtant, Summer n’aura qu’une fois seize ans…

Une fille de… / Jo WITEK

Posted in Galerie littéraire, identité et diversité with tags , on février 8, 2018 by lepetitblumdelalitterature

 

« Courir pour me sentir unique sur terre. Courir pour exister. Me forger un moral de championne, un corps solide, musclé, entraîné. Un corps qu’on ne piétine pas. Qu’on n’avilit pas. Courir pour que mon corps n’appartienne qu’à moi. Que mes désirs n’appartiennent qu’à moi. Courir pour marcher librement sans me soucier du regard des autres, et surtout pas de celui des hommes. Tel était mon salut. »

Le long de la ligne verte, Hanna avale des kilomètres de chemin quatre fois par semaine. Dans ces moments de solitude, elle se sent libre, forte, protégée du regard des autres. Hanna est la fille d’Olga, prostituée ukrainienne. Ailleurs, en ville comme en cours, c’est plus difficile. Par amour pour sa mère, elle décide un jour de ne plus avoir honte. De relever la tête et de raconter son histoire au rythme de ses foulées.

On regrettera plus tard / Agnès LEDIG

Posted in Galerie littéraire with tags , on février 5, 2018 by lepetitblumdelalitterature

Par une nuit d’orage estival dantesque, de violents coups sont frappés à la porte de Valentine, l’institutrice du village. Sur le perron elle découvre un homme trempé, une fillette endormie dans les bras, brûlante de fièvre. Il lui faut de l’aide. Que Valentine va lui offrir, acceptant spontanément la troublante intrusion. Eric et Anna-Nina, sa fille de 7 ans, pénètrent dans la maison. Il y resteront  le temps que l’enfant se rétablisse.

Il y a des destins que l’on croit tout tracés, amis il suffit parfois d’un sel éclair pour les faire basculer. Les chemins de l’existence et du cœur sont imprévisibles…

Point cardinal / Léonor de RECONDO

Posted in Galerie littéraire, identité et diversité with tags on janvier 25, 2018 by lepetitblumdelalitterature

Sur le parking d’un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur les chevilles : ses gestes ressemblent à un arrachement. Bientôt, celle qui, à peine une heure auparavant, dansait à corps perdu sera devenue méconnaissable.

Laurent, en tenue de sport, a remis de l’ordre dans sa voiture. Il s’apprête à rejoindre femme et enfants pour le dîner. Avec Solange, rencontrée au lycée, la complicité a été immédiate. Laurent s’est longtemps abandonné à leur bonheur calme. Sa vie bascule quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois dans le foyer qu’ils ont bâti ensemble. A son retour, Solange trouve un cheveu blond…

Léonor de Récondo va alors suivre ses personnages sur le chemin d’une transformation radicale. Car la découverte de Solange conforte Laurent dans sa certitude : il est une femme. Reste à convaincre ceux qu’il aime de l’accepter.

La détermination de Laurent, le désarroi de Solange, les réactions contrastées des enfants – Claire a treize ans, Thomas seize -, l’incrédulité des collègues de travail : l’écrivain accompagne au plus près de leurs émotions ceux dont la vie est bouleversée. Avec des phrases limpides et d’une poignante justesse, elle trace le difficile parcours d’un être dont toute l’énergie est tendue vers la lumière.

Les délices de Tokyo / Durian SUKEGAWA

Posted in Galerie littéraire with tags , , on janvier 25, 2018 by lepetitblumdelalitterature

 

« Ecouter la voix des haricots » : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d’embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu’elle lui a fait partager.

Magnifiquement adapté à l’écran par la cinéaste Naomi Kawase, primée à Cannes, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel : un régal.

10 ans de liberté / Natascha KAMPUSCH

Posted in Galerie littéraire on décembre 20, 2017 by lepetitblumdelalitterature

 

 

Le 23 août 2006, l’un des pires enlèvements de ces dernières décennies prend fin. Natascha Kampusch réussit à s’enfuir de la cave dans laquelle elle était retenue prisonnière depuis huit années. Dans un récit saisissant, 3096 jours, ele a raconté son effroyable calvaire. Dix ans après sa délivrance, elle nous livre un aperçu de son retour à la liberté : ses expériences, les plus douloureuses comme les plus belles, ses rêves et ses cauchemars, son investissement dans des projets humanitaires (notamment au Sri Lanka) et son engagement auprès de jeunes eux aussi blessés par la vie. Peut-on s’affranchir d’un passé aussi terrible ? Comment trouver la force de se reconstruire après un tel traumatisme ?